04 81 66 10 43 - 61 Quai Maurice Barjon 26500 Bourg-lès-Valence France pierre.faverieux@orange.fr

Choix des composants

Une précision avant d’entrer dans le sujet : investir dans des composants extrêmement qualitatifs (et chers) n’a de sens que si si le coffret est très bien conçu, l’amortissement interne optimisé, les haut-parleurs bien choisis et le filtre calé de manière rigoureuse…Pour les fans de tweaks, par expérience, je conseille fortement un passage à la mesure de vos enceintes (niveau, phase et impédance) avant d’investir en composants couteux ! On doit retrouver une cohérence entre le prix des composants et le potentiel global de l’enceinte. 

En termes de marques, voici selon moi quelques valeurs sures : Audyn, Mundorf, Clarity Cap, Jantzen audio, intertechnik, WBT, Furutech. 

Les points auxquels je porte une attention particulière :
Les résistances série des selfs de filtrage des Hp de grave doivent être les plus faibles possibles (sauf cas particulier avec un HP pour lequel on a intérêt à remonter le Qts, mais toujours de manière raisonnable), afin de modifier le moins possible l’amortissement du HP. Ce point est très important pour garder un grave tendu, sans trainage, avec de l’impact. Il y a de très bonnes solutions chez Jantzen audio ou Mundorf par exemple. Compte tenu des valeurs de self et de la faible résistance série souhaitée (souvent < 0,1 ohm pur 1 HP de 4 ohm), ces selfs sont à noyau. A part la self de filtrage en série avec le HP grave, toutes les autres self utilisées sont à air. L’idéal serait une self à air même pour le filtrage du grave, mais des valeurs de autour de 2 mH ou plus nécessiteraient une section de fil supérieure à 3 mm2 pour rester au niveau attendu en termes de résistance série, et là, le prix, l’encombrement et le poids s’envolent littéralement ! Les condensateurs doivent également être de qualité, en particulier ceux qui sont montés en série avec les HP, et ce d’autant plus que la fréquence augmente. Mundorf Mcap suprême ou Jantzen Z sup sont un minimum recommandé pour le tweeter et pour le médium sur des enceintes dites « haut de gamme », on peut monter encore en gamme sur le tweeter, avec en particulier les Jantzen Alumen qui sont vraiment excellents. Les Clarity Cap ESA ou Audyn Mcap+ représentent un compromis intéressant si le budget est plus serré.

A noter ici que les choix de conception, en particulier une fréquence de coupure basse entre grave et médium, ont un impact important sur le budget, les valeurs de condensateurs ou de self élevées représentant un coût non négligeable, dépassant souvent largement le prix du haut parleur lui même. Sur un projet 2 voies avec 1 17 cm par exemple, il est facile de gagner sur le prix de revient en calant un filtre du 2eme ordre à 3 kHZ alors que pour optimiser le fonctionnement un 4ème ordre à 2kHz serait nécessaire.

Pour les résistances, j’utilise des céramique ou Mox pour les éventuelles résistances en parallèle sur les le HP de grave, et des Jantzen Superes ou Mresist suprême pour les résistances de filtrage en série avec les HPs de du medium et d’ l’aigu.

Câbles : Pour le câblage interne, il y a de bons câbles à des prix raisonnables (Jantzen, Oelbach), et là aussi avant d’investir dans du câble à 100 € le mètre, il faut s’assurer que la totalité de la conception est top niveau ! Compte tenu des faibles longueurs de câblage internes et des contraintes de connexion aux haut parleurs, les câbles doivent être flexibles et une section de 2,5 mm2 est un maximum, 1,5 mm2 est souvent suffisant, sauf à travailler avec des puissances monstrueuses et des rendements très faibles.